Articles de la catégorie : Bergen – Cap Nord

Bergen Cap Nord – Ep. 1 : L’initiation

Réalisateur : Vincent Leduc

Le Cap Nord agit comme un aimant géographique qui attire le voyageur sur le chemin de ses propres mythes. Lorsque j’arrive à Bergen, point de départ de mon itinéraire jusqu’au fameux Cap, je réalise qu’il s’agit aussi de découvrir un pays, la Norvège, et de faire connaissance avec ses habitants. Et comment fait-on quand les villes anciennes ont été transformé en musée et les itinéraires de découverte en tours organisés ? On voit ce qui se passe dans la rue et on prend la route.

Les paysages traversés évoquent bien des mythes dont nous avons tous un peu hérité : saga, vikings, aurores boréales… et leurs théâtres grandioses : les fjords. Là, ma rencontre avec un couple français en croisière sur l’Express côtier remet la réalité d’aujourd’hui au premier plan. Et cette quête de Cap Nord, qui est sans doute pour moi une façon d’échapper à l’étau des images fabriqué par les industries qui voudraient faire de nous tous des consommateurs de voyage, m’amène à faire connaissance avec un descendant des vikings gagné par la sagesse.

Partagez:

Bergen Cap Nord – Ep.2 : Reprendre sa liberté

Réalisateur : Vincent Leduc

A voir vivre les norvégiens je suis frappé par une chose à laquelle nous ne sommes plus habitué en France. Ils ne critiquent pas… pire : ils ont l’air heureux ! Et je comprends vite pourquoi. Grâce au pétrole, la Norvège est devenu un des pays les plus riches du monde. Mais le pétrole n’est pas éternel, et l’état, pour diversifier ses ressources, mise aussi sur… le tourisme.

Me revoilà revenu au point de départ. J’embarque sur l’Express côtier pour franchir la ligne du mythique Cercle Polaire par la mer, mais la cérémonie prévue à bord est reportée à plus tard à cause du programme des excursions. Je me trouve captif. Le sens de ce voyage m’échappe. Or il n’est pas aisé de descendre d’un bateau en marche. Nous quittons le navire, mon cameraman et moi, à la faveur de l’aube, et d’une courte escale à 5 heures du matin, pour retrouver le Cercle Polaire sur la terre ferme. Pas évident non plus de partir à la recherche d’une ligne fictive, surtout pour un film… mais la récompense est sur la route…

Partagez:

Bergen Cap Nord – Ep.3 : Le voyage imaginaire

Réalisateur : Vincent Leduc

A ce stade du voyage, la moitié – trois semaines pour 5000 kilomètres de côtes ce n’est pas beaucoup – on commence à se sentir bien parce qu’on a un peu compris où l’on est et comment ça marche, en y trouvant sa place. Le voyage devient soi, il prend même des ailes.

Le passage du Cercle Polaire a ouvert comme une porte à la fiction. Il se trouve que non loin bouillonne un puissant maëlstrom et que Jules Verne l’a décrit, en multipliant par 10 l’effet dramatique pour en faire le cadre de la scène finale de 20000 lieux sous les mers. Dés lors l’imaginaire prend le pouvoir. C’est une sorte d’euphorie qui permet tous les voyages : en voilier, en vélo, auprès des baleines, dans la magie des îles Lofoten et des côtes déchiquetées.

Le voyageur est aussi en quête de choses vécues qui parlent aussi par les images. Et pourtant ma quête d’image n’est pas destinée à fabriquer des images qui donnent envie de voyager. C’est ça ma route du Cap Nord. Une contradiction peut-être, une voie de réflexion surement. Car personne ne peut savoir tant qu’il ne l’a pas atteint.

Partagez:

Bergen Cap Nord – Ep.4 : Le Cap Nord est ailleurs

Réalisateur : Vincent Leduc

Depuis bien longtemps des grands voyageurs ont fait ce voyage. Les moins connus sont sans doute ceux de l’expédition française de La Recherche que la France lança en 1838-40 vers la Mer Blanche. Les savants partis sur la corvette ont voulu tout connaître et ils ont travaillé à enregistrer chacun dans leur domaine le fruit de toutes leurs observations. Tout a changé, et pourtant la règle est exactement la même. L’homme a toujours un temps de retard sur ce qui se passe, il est à la traîne des évènements et il ne maîtrise pas les conséquences de ses actes.

La Mer Blanche est aujourd’hui un des meilleurs champs d’étude pour comprendre les phénomènes mondiaux de pollutions et de changements climatique.
Le but que j’ai donné à mon voyage commence à prendre son sens. Ce Cap Nord est finalement, peut-être, non seulement mythique, mais bel et bien un mythe.

Partagez: